Quoi de plus logique, que de commencer ce blog en parlant de lancement ? À travers ma jeune carrière de créatif j’ai remarqué que les plus grosses progressions passent par des phases d’actions. Montrer son travail fait parti de ces phases. Passer au dessus des peurs, des fautes d’orthographes, des excuses en tout genre, des imperfections etc… Actionner le levier est une étape déterminante à votre progrès.

Lance-toi ! Montre ton travail !

Pour vous donner un exemple, qui n’a d’ailleurs rien à voir avec mon métier… Il y a quelques années j’étais batteur dans un groupe. Une bonne bande de potes, avec des rêves pleins la tête. Ils avaient déjà tous une petite expérience de la scène et des concerts, moi aucune. Bien sûr j’en rêvais et c’était dans les projets du groupe, mais je n’arrivais pas vraiment à le concrétiser, je me disais “ça viendra quand ça viendra”. Pendants les premiers mois, mon niveau n’évoluait pas vraiment, j’acceptais encore trop les erreurs de tempo, j’oubliais mes rythmes, j’étais pas du tout dans le délire, j’avais un jeu très “scolaire” et je n’étais pas du tout habitué à jouer avec d’autres musiciens. Bref, je n’avais pas vraiment de raison d’être meilleur puisque mon jeu se résumait à : 4 copains, quelques bières, des délires et c’est tout. Pas vraiment de stress quoi.

Sauf qu’un jour, notre chanteur nous annonce la première date du groupe. L’électrochoc. Je ne suis pas prêt. Les images de ma dernière répétition me reviennent en tête : je n’arrive pas l’intro du morceau 1, pendant le morceau 2 je fais tomber mes baguettes, le morceau 3 vient avant ou après le morceau 4 déjà ? En plus de ça il ajoute “On va aussi tourner notre premier clip, soyez prêt !”. Douche froide. Tous mes potes sont en place et moi je fais ramer l’équipe. 

Dans mes souvenirs, j’avais à peu près 1 mois pour maîtriser la set-list, et me préparer à jouer pour la première fois devant des gens. Grosse ambiance. Sauf que ça a fait un déclic et vous savez quoi ? Tout s’est bien passé, et mieux encore. Alors, Je ne vais pas vous dire que je me suis transformé en Phil Collins, qu’on a remplis les stades, brassée des milliards et signé des autographes, je vis pas dans un scénar de film américain. Mais, le concert s’est bien passé, le clip a été tourné. Cette expérience nous a même entraînés plus loin, d’autres concerts, quelques mois plus tard on a même gagné un tremplin jeune, d’autres clips, du studio etc… Et même si je faisais encore quelques erreurs, nous progressions tous ensemble, un milliard de fois plus en quelques mois de concerts, qu’en 10 ans d’école de batterie.

Ce que je veux dire à travers cette histoire c’est que, montrer votre travail va développer plusieurs choses :

  • La qualité, parce que personne n’a envie de montrer un truc dont il n’est pas fier
  • La rigueur dans le travail, parce que pour être fier, il faut progresser et donc travailler
  • La technique, parce qu’à force de passer des heures sur photoshop… bah on devient meilleur (je suis vraiment obligé de l’écrire celle-ci ?)
  • La motivation, parce que même si c’est pas incroyable ce que vous faite, vos proches vont vous encourager
  • La culture créatrice, parce que vous allez vouloir montrer de nouvelles choses et du coup : vous inspirez beaucoup plus !
  • Vous allez vous faire des contacts, à travers des collaborations, des projets professionnels, du partage, de l’audience… 
  •  Vous allez pouvoir définir votre style avec plus de précision

j’ai conscience de la difficulté de montrer son travail, je suis passé par là, j’y passe encore très souvent, c’est une zone de non-confort à explorer, n’ayez pas peur, il y aura de toute façon toujours meilleur que vous, ça sert à rien de se comparer !

Pour ne pas vous quitter comme ça, voici quelques pistes à explorer pour montrer vos créas :

  • facebook / insta / snapchat etc… si vous avez des images, que vous êtes photographe, graphiste etc…
  • A vos amis, vos parents, une communauté etc… pourquoi pas pendant une exposition, si vous êtes plutôt dans les arts plastiques ? 
  • Sur youtube si vous faites de la musique ou si vous êtes passionné de montage vidéo

Je suis sûr qu’il y a pleins d’autres moyens de vous exhiber. j’ai trop hâte de voir tous les fruits de votre imagination !